Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper les dettes d’un particulier en un seul nouveau prêt. C’est un service qui permet à la banque de solder des prêts auprès d’un organisme ayant financé l’emprunteur. Le but est de lui proposer un nouveau plan pour le remboursement. Alors, quels sont les avantages de ce service et comment cela fonctionne concrètement ?

Les avantages du rachat de crédits sur la Réunion

Le rachat de crédit est une opération qui a des avantages dont il faut profiter. En voici quelques-uns !

A lire aussi : Financement de projets : découvrez nos astuces

Réduction des montants des mensualités

Le premier avantage d’un rachat de crédits sur la Réunion est qu’il offre la possibilité de baisser le montant des mensualités. En effet, en regroupant tous les prêts en un seul, l’intéressé obtient une mensualité plus basse que l’ensemble des créances précédentes. Cette baisse est rendue possible grâce à la diminution du taux d’intérêt et de l’allongement de la durée de remboursement. 

Baisse du taux d’endettement

Le fait de regrouper des prêts contribue à baisser le taux d’endettement. En réduisant le poids des mensualités sur un budget mensuel, l’on a la possibilité de diminuer systématiquement son taux d’endettement. Cela est utile pour financer de nouveaux projets. 

A lire aussi : Comment choisir un courtier en assurances en Belgique : Avantages et conseils

Regroupement des dettes

En effectuant le rachat de toutes ses dettes, l’organisme de rachat va réunir tous les emprunts dans un seul et même panier. Ce regroupement permet de simplifier considérablement la gestion et la lisibilité de ses charges relatives aux prêts souscrits. L’intéressé aura une vision claire de la somme due à l’établissement prêteur. 

Les différents types de rachat de crédits disponibles sur l’île de La Réunion

Le rachat de crédit sur la Réunion est un programme qui se décline en plusieurs types. Il touche différents aspects avec ses spécificités. En voici quelques-uns !

Rachat de crédits à la consommation

Le rachat de crédits à la consommation regroupe tous les prêts relatifs à la consommation, à l’automobile, aux travaux, etc. Il rassemble aussi les dettes, notamment les impayés, les retards d’impôts et autres. Toutefois, il peut porter sur le prêt immobilier, seulement s’il représente moins de 60 % de la somme à réunir (sans apport de garantie). 

Rachat de crédits hypothécaires

Le rachat de crédits hypothécaires regroupe à la fois les crédits à la consommation et les crédits immobiliers. Cela est possible si le prêt immobilier représente plus de 60 % de la somme globale à mobiliser. Ce crédit a la particularité d’être remboursé sur une plus longue période. Mais elle nécessite une garantie portant généralement sur l’hypothèque.

Le déroulé du processus de rachat de crédits à La Réunion

Pour racheter un crédit à la Réunion, il faut d’abord faire le point sur sa situation financière. Puis, effectuer une simulation pour être mieux préparé à la situation. Une fois fait, l’intéressé doit constituer son dossier de demande. 

Pour cela, il doit réunir : pièce d’identité, livret de famille, justificatif de domicile, RIB, bulletins de salaire, avis d’imposition, relevés bancaires et attestation d’assurance. Pour le rachat, il faudra souscrire à une assurance et signer l’offre de rachat de crédit auprès de l’établissement concerné.

Critères d’éligibilité et les conditions pour obtenir un rachat de crédits

Pour obtenir un rachat de crédit, l’intéressé doit être majeur et avoir au moins deux crédits en coûts de remboursement. Le contractant doit aussi avoir une absence de dossier de surendettement avec des revenus assez réguliers. 

Pour finir, l’établissement vérifiera si le concerné dispose en général d’une bonne gestion financière. Ce sont ces paramètres qu’il faudra considérer avant de se lancer. De nombreuses personnes sur l’île de la Réunion profitent chaque année de ce service. 

Conseils pour choisir l’organisme de rachat de crédits 

Pour choisir le bon organisme pour le rachat de crédit sur la Réunion, il est important de vérifier le taux nominal ou l’intérêt bancaire en jeu. Il faudra également étudier les frais de dossier qui varie d’un établissement à un autre. On prendra le soin de comparer les frais de garantie, surtout s’il y a hypothèque. Le coût de l’assurance devra être aussi pris en compte sans oublier tous les autres frais relatifs au prêt en jeu.