Pour protéger ces citoyens et leur offrir des services adaptés à leurs besoins, la Suisse a mis en place un système d’assurance ingénieux. Celui-ci est divisé en différentes catégories pour mieux convenir aux besoins de tout un chacun. Découvrez dans cet article en quoi le système des assurances en Suisse est flexible et bien structuré.

Comment fonctionne une assurance en Suisse ? 

En Suisse, toute résidence impose l’obligation légale de souscrire une assurance maladie dans un délai de trois mois après l’arrivée. Cependant, il faut déjà savoir qu’en Suisse, le système d’assurance est quelque peu spécial. Pour davantage de précisions sur les assurances, vous pouvez suivre le lien vers le blog.  Il a en effet l’assurance obligatoire et l’assurance facultative. La première catégorie englobe les soins de santé de base, tandis que des options complémentaires permettent d’ajouter des prestations annexes. 

Avez-vous vu cela : Impôt 2023 : Barème et tranches de l’impôt 2023 sur les revenus 2022

Le système a été conçu pour que sur toute l’étendue du territoire, vous bénéficiiez de prestation identique pour toutes les caisses maladie. En outre, en Suisse, les assurances fonctionnent sur des primes par individu qui ne tiennent pas compte de vos revenus. Les seuls paramètres qui peuvent faire varier cette prime sont votre âge, le sexe, le lieu de résidence et la caisse maladie choisie.

Nous avons aussi les assurances complémentaires facultatives qui complètent cette couverture de base en offrant des prestations additionnelles. Suivant vos revenus et votre situation, vous pourrez souscrire à des besoins spécifiques non inclus ou partiellement couverts par l’assurance obligatoire. 

A lire également : Création d'une SARL en Suisse : les clés pour réussir votre projet

Assurance en Suisse : quels sont les types d’assurances disponibles ? 

Les deux grandes catégories d’assurances englobent des divisions plus petites et spécifiques. Les assurances obligatoires comprennent l’assurance maladie, applicable à tous les résidents, et l’assurance accidents, requise pour tous les salariés. L’AVS-AI, visant la prévoyance sociale, est également obligatoire pour tous les habitants. Si vous possédez un véhicule, alors vous avez des obligations. Dans ce cas précis, la responsabilité civile (RC) véhicule est un impératif, et pareil pour les propriétaires avec l’assurance bâtiment.

Il a aussi d’un autre côté, les assurances facultatives qui offrent des options supplémentaires pour renforcer la couverture. Au nombre de ces options figurent la responsabilité civile (RC) privée, l’assurance ménage, l’assurance maladie complémentaire, l’assurance véhicule complémentaire. Il faut y ajouter la protection juridique qui est fortement conseillée sans pour autant être obligatoire. Comme vous ne pouvez pas toujours tout contrôler, ces protections vous permettent d’étendre la protection au-delà des assurances de base.

Comment bien choisir une assurance en Suisse ? 

Avant de choisir une assurance en Suisse, vous devez procéder à une évaluation minutieuse. Commencez par prioriser une couverture adaptée à vos besoins sans pour autant négliger le coût global et la qualité du service client. Pour votre propre sécurité, assurez-vous de la flexibilité des options offertes et de la réputation de l’assureur. 

N’hésitez surtout pas à vous renseigner sur la couverture offerte, de manière à ce qu’elle encadre vos besoins spécifiques. Procédez aussi à une examination minutieuse des garanties. Enfin, faites un comparatif entre plusieurs assureurs pour vous assurer d’avoir fait le bon choix.