Lors de l’ouverture de votre Plan d’Épargne Retraite (PER), votre conseiller vous présentera les différentes options de gestion disponibles. Entre la gestion libre, la gestion horizon et la gestion pilotée, le choix du mode de gestion financière revêt une importance capitale. Opter pour une délégation à des professionnels ou gérer soi-même son plan ? Analysons ensemble les avantages et les risques de chaque approche dans la suite de cet article.

Les différentes options de gestion du PER

Trois modes de gestion s’offrent à vous pour votre PER : la gestion libre, la gestion horizon et la gestion pilotée. Vous pouvez visiter les sites spécialisés dans ce domaine pour mieux comprendre l’intérêt du PER. À moins d’une décision expresse de l’adhérent, les versements sont automatiquement dirigés vers la gestion à Horizon. Tout au long de l’adhésion, l’adhérent conserve la possibilité d’ajuster le mode de gestion en fonction de ses objectifs d’investissement et de sa situation.

A lire également : Divorce et SCI : les enjeux des parts sociales en cas de divorce

La gestion libre 

En optant pour une gestion libre, l’épargnant bénéficie de la liberté totale de piloter son PER. Cela inclut le choix des supports d’investissement, la détermination de leur répartition, ainsi que la possibilité d’effectuer personnellement des arbitrages en matière de placements.

La gestion Horizon 

La gestion à horizon repose sur la sécurisation progressive de l’épargne, en ajustant l’allocation des cotisations et du capital versé sur le PER. Cette approche réduit graduellement les risques financiers à mesure que la date de départ à la retraite estimée se rapproche.

A découvrir également : Comment les expatriés peuvent-ils financer l’achat d’une résidence secondaire ?

Ainsi, lorsque la date prévue pour la retraite est éloignée, l’épargne dans votre PER sera davantage orientée vers des supports en unités de compte, réputés plus risqués, mais dynamiques, avec des objectifs de rendement plus élevés. À l’inverse, à mesure que la retraite approche, l’épargne dans votre PER sera dirigée vers des supports sécurisés, minimisant tout risque de perte en capital.

La gestion pilotée 

La gestion pilotée, disponible uniquement dans certains contrats PER, offre la possibilité de confier la gestion de votre PER à des professionnels de l’investissement. Ce choix implique la souscription simultanée d’un mandat d’arbitrage entre l’adhérent et l’assureur. Dans ce mandat, l’adhérent sélectionne une orientation de gestion parmi celles proposées (prudente, équilibrée ou offensive), octroyant ainsi à l’assureur le pouvoir de le représenter conformément à cette orientation.

Quel que soit le mode de gestion sélectionné, il est crucial de se rappeler que les unités de compte présentent un risque de perte en capital. Aucune garantie en capital n’est accordée pour les sommes investies dans ces supports. L’assureur prend un engagement uniquement sur le nombre d’unités de compte, sans garantie de leur valeur. La valeur de ces unités de compte n’est pas assurée et est soumise à des fluctuations, à la hausse ou à la baisse, en fonction de l’évolution des marchés financiers. Il est primordial de bien comprendre ces aspects avant de prendre des décisions d’investissement.